Les salariés vont bientôt revenir dans les locaux des entreprises. C’est maintenant que la communication de crise prend tout son sens. Ils viendront avec leurs craintes sur les mesures mises en place pour leur santé et leur sécurité. Les espaces de travail seront sans doutes modifiés, les lieux de détente, les rapports humains. Ils vont devoir adopter de nouveaux comportements.

La crise du coronavirus a apporté avec elle des facultés d’adaptation incroyables et laissé sur le côté ceux qui n’ont pas su s’adapter vite. Vite, justement, c’est le problème majeur que l’on rencontre quand il s’agit de communiquer. Et pourtant, c’est maintenant qu’il faut expliquer aux salariés qu’ils ne seront pas en reste dans les prochaines semaines. Pour que l’envie de travailler soit là, il faut sentir que la situation est gérée et qu’on a fait ce qu’il faut pour que personne n’attrape “le virus dont on n’ose plus prononcer le nom”

Faire comprendre et adopter les mesures de déconfinement.

Dans les prochains jours, l’entreprise doit choisir si elle prend des mesures drastiques pour montrer qu’elle gère la situation, ou se contenter du minimum pour ne pas générer d’angoisses excessives. Les chinois ont fait travailler les salariés en manteau pour maintenir l’aération des espaces. Vous vous voyez travailler 8 heures par jour avec un masque et des gants ? Pas pratique pour boire le café. 

Chaque entreprise a sa propre culture et il est grand temps d’en faire le cheval de bataille de ce retour. Pour cela, les professionnels de la communication interne seront vos meilleurs alliés. Les services communication des entreprises ou les agences sont à même de vous conseiller sur les bonnes manières de communiquer aux salariés, mais aussi sur les stratégies. Qui se penche le plus sur le ressenti de vos collaborateurs pour s’attirer des sympathies ? C’est nous !

En ces temps de crise, les décisions se prennent vite. Et la communication de crise est délicate. Ceux qui ont l’habitude de communiquer sont à même de trouver rapidement la forme qui convient, comprendre les messages trop anxiogènes tout en délivrant une information claire. Au sein même de notre structure APF Entreprises, nous communiquons régulièrement des messages à près de 4500 salariés. Notre particularité d’embaucher au moins 80% de salariés en situation de handicap et de s’adresser régulièrement à eux souligne notre expérience dans l’accessibilité des messages. Faisons de cette période de confinement une période de ”peaufinement” pour un retour serein dans nos entreprises.

Quels canaux utiliser ?

Il faut sortir les grands moyens et il faut le faire vite. Emails, bannières, communications sur les réseaux sociaux internes et externes, affichages, infographies, réunions d’information, et bien sûr, des films. Plus besoin de vous convaincre de l’impact des vidéos. Même les chiffres sont d’accords avec ça ! Des vidéos en Motion Design peuvent se faire rapidement et simplement avec des éléments graphiques coordonnés avec le reste de la campagne. On sait que la vidéo prend du temps, mais c’est dans ces moments si particuliers qu’il faut se démarquer. Vous pouvez être sûrs que nous, en tous cas, à Animetik, nous sommes sur les starting-blocks pour vous permettre de trouver le bon message et réaliser tous les documents dont vous avez besoin.  Rendez-vous sur la page de nos vidéos ou de nos méthodes pour voir notre travail. C’est vraiment dans ces moments spéciaux que tout notre savoir-faire prend du sens. 

 

Peaufinons notre retour !